Ecole Des Loisirs

  • Chien Pourri

    ,

    lu par Céline Milliat

    Il s'appelle Chien Pourri. Il sent la sardine, il est couvert de puces, et son pelage ressemble à une vieille moquette râpée. Pour ne rien arranger, il est aussi bête qu'il est moche.
    Un jour, il décide de courir le vaste monde à la recherche d'un maître. Il rêve de su-sucres, de ba-balles. Il aimerait tant faire le beau pour quelqu'un. Car Chien Pourri n'a pas que des défauts, il a aussi du coeur.
    Hélas, les gentils maîtres ne courent pas les rues, et le vaste monde se révèle truffé de pièges. Chien Pourri trouvera-t-il malgré tout le maître de ses rêves ?
    Dans Rose, l'héroïne lisait les aventures d'un Chien Pourri. Cet animal « moche, bête et puant » est aujourd'hui le héros d'un vrai livre.

  • Journal d'un chat assassin

    ,

    lu par DAVID JISSE

    Lundi, j'ai tué un oiseau. C'est vrai. Ellie, ma maîtressse, a sangloté si fort en me serrant contre elle que j'ai cru me noyer. Mais dites-moi, qu'est-ce que je suis censé faire quand une petite boule de plumes m'arrive entre les pattes? Je suis un chat, tout de même. Mercredi, j'ai rapporté une souris morte à la maison. Je ne l'avais même pas tuée mais Ellie a encore beaucoup pleuré. Retrouvez Tuffy dans "Le chat assassin, le retour".

  • Le chat assassin, le retour

    ,

    lu par DAVID JISSE

    Avoir la maison pour soi pendant une semaine... Le rêve ! Tuffy pensait se la couler douce pendant les vacances d'Ellie et de ses parents. Mais la famille a préféré faire appel à un chat-sitter, le pasteur Barnham, qui sait si bien s'y prendre avec les animaux. Autant vous dire que Tuffy, le chat assassin, va lui faire vivre un enfer !

  • Joker

    Susie Morgenstern

    Hubert Noël est un vieil instituteur vraiment pas comme les autres.
    Le jour de la rentrée, il distribue à chaque élève un jeu de cartes. Mais un jeu composé uniquement de jokers. Il y a un joker pour rester au lit ; un joker pour perdre ses devoirs ; un joker pour danser en classe... chacun ne pouvant être utilisé qu'une seule fois dans l'année. D'abord surpris, les élèves de CM2 se prennent très vite au jeu. Mais Hubert Noël a d'autres tours dans son sac d'instituteur.

  • Minuit-Cinq a dix ans, une idée toutes les sept minutes, une petite soeur surnommée Bretelle et un ami dompteur de souris et de poux.
    D'ordinaire, leur quotidien consiste à trouver de quoi manger ainsi qu'un abri pour se protéger du vent glacial qui balaie les rues de Prague. Mais en cette veille de Noël, une seule chose les préoccupe : mettre la main sur le collier perdu de la princesse Daniela Danilova pour empocher une belle récompense. De quoi oublier le froid et la faim, mais aussi s'attirer beaucoup d'ennuis

  • La mère d'Ellie s'est mis en tête de suivre des cours de peinture et de poterie. Horreur, elle a choisi de prendre Tuff y comme modèle ! Pour le chat assassin, il n'y a aucun doute possible, cette femme est dépourvue de tout talent artistique. Mais comment le lui faire comprendre ?
    En se débarrassant du portrait ridicule de Tuff y qui trône au-dessus du canapé ! Le tableau est si facile à atteindre pour un chat déterminé.

  • Joyeux Noël chien pourri !

    ,

    lu par Céline Milliat-Baumgartner

    Livre lu par Céline Milliat-Baumgartner, Musique composée par Éric Groleau et Cécile Maisonhaute, interprétée par Éric Groleau (batterie et percussions), Cécile Maisonhaute (piano préparé et claviharpe). C'est Noël dans la poubelle de Chien Pourri. Son ami Chaplapla est bien décidé à passer le réveillon dans une maison. Mais qui voudrait d'un chien mité et d'un chat écrasé un soir de fête ? La famille Noël, peut-être ? Quand Chien Pourri gratte à leur porte, il tombe à pic. Marie-Noëlle est ravie d'avoir enfin trouvé le pire cadeau à offrir à son frère, Jean-Noël. Au pied du sapin, la guerre des cadeaux pourris peut commencer. Poupée sans bras contre chien pourri et chat aplati, c'est le début d'un merveilleux conte de poubelle. A partir de 7 ans.

  • Plus que trois jours avant le match contre les Allemands. C'est la première fois que l'équipe de foot junior de Bagamoyo, en Tanzanie, va rencontrer une équipe européenne, avec des maillots et tout le grand jeu. En tant que capitaine, Nelson doit encore remettre le terrain en état, trouver des filets pour les buts et réunir tous les joueurs. Parmi eux, il y a Mandela, sa soeur jumelle, imbattable en défense. En y pensant, Nelson commence à s'inquiéter : lors d'une rencontre internationale, a-t-il le droit de faire jouer des filles dans son équipe ?

  • Depuis que la famille royale a emménagé dans un trois pièces en HLM, la princesse Alystère est aux anges. Alors que ses parents dépriment, elle aime tout de leur nouvelle vie : la tour en béton, le son de la télé des voisins, le balcon d'où elle observe la rue. Elle a remarqué que les autres enfants se rendent tous les jours dans une grande maison en ciment gardée par une grille. Elle brûle d'aller jouer avec eux dans la cour et de les suivre quand ils se mettent en rang. Mais comment se mêler aux autres quand on porte une robe à crinoline et une couronne sur la tête ?

  • Leon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord. Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer. Métayer, alors, cela voulait dire travailler toute l'année pour payer les dettes de l'année précédente, et ne jamais rien posséder soi-même. Être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu'on pouvait entrer dans certains magasins, mais par la porte de derrière, et qu'on entendait l'employé demander aux clients blancs : " Est-ce qu'il vous dérange ? Cela vous ennuie-t-il qu'il reste là ? Voulez-vous que je le mette dehors ? " Cela signifiait surtout qu'on pouvait perdre la vie, sans raison et sans espoir de justice. Le père de Leon est mort sous les yeux de sa femme et de ses enfants, écrasé par une voiture conduite par de jeunes Blancs. Ils lui ont foncé dessus à deux reprises, pour s'amuser. Leon avait tout juste quinze ans. Il se souvient d'avoir longtemps fait sept kilomètres à pied pour aller à l'école. Il se souvient que le conducteur du bus scolaire des Blancs arrêtait son véhicule pour que ses petits passagers puissent aller jeter des pierres aux écoliers noirs. De l'angoisse des siens les soirs où ils savaient que les membres du Ku Klux Klan allaient sortir. Il se souvient aussi que ses parents disaient : " Ç'a été voulu comme ça. C'est comme ça que ça doit être. Vous n'obtiendrez jamais d'être les égaux des Blancs ", et qu'il a refusé de les croire. Il a préféré écouter les paroles de Martin Luther King et risquer sa vie en participant à des marches pacifiques. Et un jour, enfin, les premières victoires sont venues.

  • Hulul

    Arnold Lobel

    Hulul se pose des questions sur tout. Il s'étonne d'être suivi par la lune jusque chez lui, de ne pouvoir être en haut et en bas de l'escalier en même temps, d'être envahi par la neige quand l'hiver frappe à sa porte... Mais ce que Hulul réussit le mieux, c'est le thé aux larmes. Il a un goût un peu salé et il est toujours délicieux. Oui, vraiment, Hulul le hibou a parfois de drôles de lubies.

  • S'il y a quelque chose que Jo n'aime pas, c'est d'être embrassé par sa tendre mère - Madame Chattemite - surtout si c'est devant les copains. " Des baisers ! Toujours des baisers ! " hurle Jo. " je les déteste, je n'en veux pas! Des baisers pour dire bonjour, bonsoir et merci ! Des baisers humides et poisseux, toujours des baisers ! " Comment Madame Chattemite s'y prendra-t-elle désormais pour témoigner sa grande affection maternelle ?


  • Lili ne peut pas aller en colo avec ses frères. Elle passera ses vacances à Saint Denis chez tata Denise, l'oncle Jo, et ses sept cousins. C'est une grande famille qui fait beaucoup de bruit. Mais l'oncle Jo est silencieux et il passe ses journées à regarder par la fenêtre un terrain vague. "Ma pauvre Denise", disent les voisines. "Dieu nous protège", répond tata Denise. Un jour, l'oncle Jo disparaît. Lili attend son retour et voit sur le terrain vague une porte qui avance toute seule. Retrouvez Lili dans "La tarte aux escargots".

  • Ernest a dix ans. Dix ans de vide : sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d'ennui : sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n'a rien de très exaltant : école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction : une mystérieuse lettre que le grand-père d'Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable. Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet. Jusqu'au jour où Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette son dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué...

  • Papa Souris raconte une histoire pour chacun de ses sept enfants pour qu'ils s'endorment tranquillement avec de belles images. Toutes sont en effet des histoires farfelues et tendres, propices au rêve. On y rencontre un souriceau qui change de pieds, un autre qui parle avec le vent...

  • Jean-Philippe est né dans le box de Belle Intrigante un soir où elle mettait bas. Le garçon grandit sans pouvoir se passer de la jument. Dans le même temps, il participe à la vie du haras dont s'occupent ses parents, assiste à la naissance des poulains, aux entraînements, aux courses. Très vite, Jean-Philippe se voit devenir jockey, un crack jockey qui ne monte que des chevaux d'exception. Une nuit de tempête va changer le cours de son destin.

  • Il suffit parfois de s'autoriser une petite sieste pour perdre ses chaussettes... Ainsi, il était une fois un chevalier qui, en se réveillant de sa sieste, s'aperçut qu'il avait perdu ses chaussettes... Certes, perdre des chaussettes n'est pas si grave. Pourtant, le chevalier se pose deux questions très importantes. Un : où ont bien pu passer ses chaussettes ? Et deux : comment va-t-il, sans chaussettes, pouvoir enfiler ses bottes, se mettre à cheval et aller délivrer la princesse ?

  • Quand, un certain jour d'été, Ranelot, la grenouille, ne se sent pas bien et reste couché, son voisin Bufolet vient lui raconter une histoire, même si c'est difficile à trouver parfois, une histoire.Quand Bufolet le crapaud attend désespérément du courrier, Ranelot lui écrit une belle lettre qu'il fait poster.
    Un autre jour encore, Bufolet dresse la liste de ce qu'il doit faire dans la journée, mais le vent l'emporte, et Ranelot l'aide à la retrouver.Dix petites histoires du quotidien et autant d'occasions pour Ranelot et Bufolet de se prouver leur amitié.

  • Quand Nejma enfonce son bonnet sur les oreilles et prend son air méchant, tout le monde se dépêche de regarder ailleurs.
    A l'école, personne ne l'aime. Elle est moche, elle est mal habillée, elle est grosse, elle est violente, et en plus, elle crache par terre. Aussi, le jour où Jonathan, tout maigre et tout nerveux, se fait aligner pendant un combat de catch à la cantine et sombre dans le coma, c'est Nejma que l'on accuse. A tort. Elle a beau se défendre, personne ne l'écoute. Heureusement, Nejma n'est pas aussi seule qu'elle le croit...

  • Zanzibar est le champion de l'omelette aux champignons, mais ça ne suffit pas pour avoir sa photo dans le journal Mille-Feuille.
    Pour mériter une telle attention, il faut être une personne remarquable, l'auteur d'un exploit hors du commun ! Zanzibar décide que son exploit à lui sera de soulever un chameau d'une seule aile. Le corbeau prépare son sac de voyage et s'envole vers le désert

  • « Mon grand-père m'avait promis une tarte aux pommes pour le goûter, j'ai donc pressé le pas. Il faisait un temps glacial.[...] Un silence étrange semblait descendre du ciel. Je n'ai jamais vu la neige tomber, mais j'avais appris dans un livre que le moment qui précède les premiers flocons ressemblait à ça. J'ai voulu me rappeler où j'avais lu ça exactement et j'ai commencé à faire mentalement la liste de tous mes romans préférés, jusqu'à repenser à un polar où l'inspecteur Maigret revenait dans son village d'enfance parce qu'il avait reçu une lettre dans laquelle on annonçait qu'un crime se préparait là-bas. J'avais oublié les détails mais je me souvenais bien qu'il faisait un froid intense, que les après-midi étaient gris, que l'inspecteur Maigret parcourait le village d'un bout à l'autre, et qu'après il se réchauffait devant le poêle de l'auberge où il était logé. » Comme dans ses romans préférés, Maléna enquête sur un crime survenu dans le village de son grand-père. Un innocent est accusé du meurtre de l'infirmière, l'affaire pourrait avoir un lien avec la maison abandonnée du mystérieux Anglais et avec le vol d'un diamant inestimable en Angleterre dans les années trente...

  • C'est une princesse nulle en tout. Au bal, elle a tendance à écraser les orteils de ses prétendants. À cheval, elle finit toujours par tomber de sa selle. Quand elle parle, elle met souvent un mot à la place d'un autre et, à son âge, elle ne sait toujours pas se servir d'une machine à laver ! Qui voudrait épouser une princesse aussi nulle ? La reine, excédée, a ordonné à sa fille de se trouver un mari coûte que coûte et l'a flanquée dehors. Heureusement, être nulle en tout n'empêche pas de se faire des amis. Comme cet ours tombé du ciel, qui n'a pas l'air de la trouver si nulle que ça, la jolie princesse.

  • C'est la fin des vacances d'hiver à Saint-Malo, et voilà un moment que le Club de la Pluie n'a pas eu une énigme à se mettre sous la dent. Mais lorsque Jeanne Eyrmont, la filleule de la directrice, débarque à l'internat des Pierres-Noires, elle semble apeurée, comme si elle avait vu des fantômes. Des fantômes, vraiment ? Ambroise, Rose, Nadget et Milo sont bien décidés à tirer cette affaire au clair. A partir de 9 ans. Ce livre lu réunit deux nouvelles enquêtes du Club de la Pluie, Le fantôme des Pierres-Noires et Le mystère des chaussons rouges. Dans la même série : Le Club de la Pluie au pensionnat des mystères. Texte lu par Alice Butaud (Rose), Vincent de Boüard (Ambroise) Benoît Marchand (Milo) et Clémentine Niewdanski (Nadget) - Musique composée et interprétée par Cécile Maisonhaute

  • Contes à l'envers

    ,

    lu par LES AUTEURS

    Le Petit Chaperon rouge, Blanche-Neige, La Belle au bois dormant... des contes qu'on peut relire sans se lasser, surtout quand Boris Moissard et Philippe Dumas y mettent leur grain de sel et les transposent à notre époque. Un livre qui est devenu un classique. Découvrez la nouvelle version, mise en couleur et agrémentée d'un conte inédit.

empty