Flammarion

  • À la ferme du Manoir, c'est la révolution : les animaux ont pris le pouvoir. Désormais, ils ne travailleront que pour eux-mêmes, et bâtiront ensemble un avenir radieux. Désormais, ils ne connaîtront plus de maître, car tous les animaux sont égaux. Ou, du moins, presque tous...

    Cette nouvelle traduction restitue toute la verve satirique d'une fable politique magistrale. Tristement intemporelle et terriblement drôle, La Ferme des animaux n'a pas fini de faire réfléchir les Hommes.

  • Une longue et solide complicité unit Max et Martin, deux associés marchands d'art. En 1932, Martin retourne vivre en Allemagne, tandis que Max, juif américain, demeure en Californie. "Je crois que Hitler est bon pour le pays, mais je n'en suis pas sûr", lui confie bientôt Martin. Un sombre pressentiment envahit Max à mesure que son compagnon espace leur correspondance. L'Histoire aura-t-elle raison de leur amitié ?

  • L'Appel de la forêt Né dans le confort d'une belle propriété californienne, le chien Buck en est violemment arraché. Enlevé par des trafiquants et envoyé dans le Grand Nord, il doit bientôt affronter des difficultés qu'il n'avait jamais imaginées : la brutalité des hommes, le froid polaire, la faim dévorante, le travail exténuant d'un chien de traîneau... Comment réagira-t-il ? Saura-t-il s'adapter, lui que rien ne préparait à de telles épreuves ? Histoire d'une déchéance, ce roman palpitant est aussi celle d'une renaissance : plongé dans la vie sauvage, Buck sent progressivement retentir en lui la voix des loups, ses ancêtres...

  • Le texte intégral avec des outils pédagogiques pour faciliter la lecture et la compréhension de l'oeuvre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Après une longue absence, Louis décide de rendre visite à sa famille, et d'annoncer aux siens sa mort prochaine. Sa mère, sa petite soeur, son frère et sa belle-soeur sont réunis pour sa venue. Mais les retrouvailles ne se font pas sans heurt : au fil de la conversation, les reproches affleurent, d' anciennes blessures se rouvrent ; à chaque instant, le conflit menace le fragile édifice familial.
    Toujours à la recherche du mot le plus juste, le langage pudique de Lagarce traduit notre difficulté à communiquer. Sa simplicité poétique confère à ce dimanche en famille la force d'un mythe moderne, et élève Juste la fin du monde au rang de classique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Un homme, transformé en coléoptère monstrueux, se trouve confronté à sa famille dont l'ambition est de l'éliminer. Avec un dossier proposant des exercices pour comprendre les procédés narratifs du récit kafkaïen.

  • L'épopée d'Ulysse pour revenir de Troie, en Asie Mineure, jusqu'à sa terre natale, l'île d'Ithaque, dans la mer Ionienne, à l'ouest de la Grèce. Récit et conte merveilleux, cette épopée est, dans le monde antique, le texte fondateur source de toute culture.

  • Arsène Lupin deviendrait-il imprudent ? Lors du cambriolage du château du comte de Gesvres, il est surpris dans sa fuite par la nièce du propriétaire, Raymonde de Saint-Véran.
    Quelques jours plus tard, la police découvre le cadavre du plus grand des voleurs !
    Isidore Beautrelet, jeune lycéen surdoué et détective amateur, refuse pourtant de croire à l'évidence... Il décide de traquer l'homme et ses secrets. Mais peut-on vraiment lutter contre Arsène Lupin ?
    L'édition consacre un groupement de textes aux figures d'enquêteurs et d'aventuriers célèbres de la littérature (Sherlock Holmes, Monsieur Lecoq, le chevalier Auguste Dupin ; le capitaine Nemo, Porthos, Long John Silver).
    Soulignant le réalisme qui caractérise le roman, un cahier photos permet d'approfondir l'univers de l'écrivain et ses sources d'inspiration. De Robert Lamoureux à Romain Duris, il présente quelques-unes des incarnations les plus connues d'Arsène Lupin à l'écran.

  • L'imperturbable Phileas Fogg mène une vie réglée jusque dans ses moindres détails. Aussi, quand il parie que les progrès techniques du XIXe siècle lui permettront d'accomplir le tour du monde en 80 jours, il planifie chacune des étapes du voyage avec précision. Mais sa détermination se heurte à de multiples obstacles, qui le forcent à improviser : poursuite policière, tempête, sacrifice humain, embuscade ferroviaire...
    Notre héros parviendra-t-il à sauver sa fortune et sa vie ? L'aventure aura-t-elle raison de son calme et de sa froideur légendaires ?

  • Avions, automobiles, saltimbanques, fées aux cheveux verts, Orphée, Merlin, tour Eiffel, émigrants en route pour l'Amérique... Alcools, recueil qui distille et décante quinze ans de création, offre un mélange grisant d'ode au progrès et d'anciennes légendes ressuscitées. Critique d'art ami des cubistes, chantre de la modernité, Apollinaire explore toutes les possibilités du vers. Mais il renoue aussi avec le lyrisme traditionnel dans des compositions simples et musicales sur l'amour, la mort, le déracinement. À travers les souffrances qui ont jalonné son existence, il retrace une initiation poétique, au terme de laquelle il pourra se dire « ivre d'avoir bu tout l'univers ».

  • Le jeune Axel n'a pas l'âme d'un aventurier. Il apprécie de mener une vie paisible, aux côtés de sa fiancée Graüben. Mais quand son oncle, le professeur Lidenbrock, découvre qu'il existe un chemin conduisant au centre de la Terre, rien ne peut détourner le célèbre savant de cette expédition. Et voici Axel entraîné malgré lui dans une folle équipée : l'ascension d'un volcan actif n'en sera que la première étape, et la moins dangereuse...
    De galeries labyrinthiques en cavernes immenses, des flots d'un océan souterrain à ceux d'une rivière de lave, nos héros sont témoins de sidérants spectacles. Sous la plume de Verne, même les fossiles reprennent vie : champignons géants, forêt préhistorique et dinosaures marins peuplent ce voyage, extraordinaire entre tous.

  • En 1857, le couperet de la censure tombe sur Les Fleurs du mal : Baudelaire est contraint de supprimer plusieurs pièces d'un édifice poétique conçu avec fureur et patience.
    La blessure est immense mais le « guignon » se transforme bientôt en « bénédiction ». En 1861 paraît la deuxième édition des Fleurs du mal, enrichie de nombreux poèmes qui dotent le recueil d'une modernité géniale.
    Peuplé de créatures sensuelles et de monstres hideux, parfumé de myrrhe et de sang, ce « maître-livre de notre poésie » (Yves Bonnefoy) extrait la beauté des noires immondices et dévoile la condition tragique de l'homme, partagé entre volupté et souffrance, désir d'absolu et goût du vice.
    Prince des nuées déchu ou mage investi d'une mission prophétique, le Poète offre à l'aveugle humanité ses fleurs maladives.

  • Comment briller dans la société quand on n'a ni sou en poche ni habit convenable à se mettre sur le dos ? Georges Duroy en est là de ses réflexions quand, par chance, il croise un ancien camarade de régiment qui lui propose un poste de rédacteur à La Vie française. Sans scrupules, rusé et séduisant, celui que tous surnomment bientôt « Bel-Ami » entrevoit rapidement les moyens de satisfaire son ambition : le journalisme lui permettra de faire ses armes en politique, les femmes de gravir l'échelle sociale. Manipulation de l'information, affairisme, scandales politiques, intrigues amoureuses... jusqu'où ira la marche audacieuse de ce « roy » des parvenus ?

    Création Studio Flammarion Illustration : Mr Xerty © Flammarion

  • Madame BovaryPour son malheur, Emma Bovary est née femme et vit en province. Mère de famille contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence médiocre auprès d'un mari insignifiant. Pourtant, Emma est nourrie de lectures romantiques et rêve d'aventures, de liberté et, surtout, de passion. L'ennui qui la ronge n'en est que plus violent, au point de la pousser à l'adultère... Dans cette oeuvre à scandale, qui valut à son auteur un procès pour offense à la morale et à la religion, Flaubert n'épargne rien ni personne. Que le récit dénonce les dangers d'un romantisme suranné ou qu'il brocarde les « moeurs de province » avec une ironie corrosive, c'est la société du XIXe siècle qui est passée au crible, sous le regard d'un auteur en guerre contre son temps et ses contemporains.

  • Twain, Aicard, Kipling, Tillier, Pergaud : une sélection de grands noms de la littérature et de leurs chefs-d'oeuvre indispensables. Des romans passionnants qui alternent aventure, émotion, humour et suspense : autant de bonnes raisons de lire et relire ces classiques en collection Poche !

  • Parce qu'il a volé du pain pour nourrir ses neveux, un homme, Jean Valjean, est envoyé au bagne. Vingt ans après, il est relâché mais ce n'est plus le même homme. Avec un dossier pédagogique pour faciliter la compréhension de l'oeuvre : analyse des passages clés du texte, l'adaptation au cinéma et une éducation aux nouveaux médias.

  • Set against the background of a society driven by greed and ambition, this is the tragic story of a father financially and personally ruined by his obsessive love for his two daughters. Balzac presents a portrait of both affluence and squalor in post-Napoleonic Paris.

  • Dans un cachot, un homme s'apprête à mourir. Pour tromper son intolérable attente, le condamné écrit : son vain espoir de la grâce, son dernier voyage en fourgon, sa peur d'affronter la foule... mais aussi ses souvenirs de promenades autour de Paris, le sourire de sa petite fille Marie. Bientôt, le condamné sans nom et sans visage se révèle un être de chair et de sang, si proche, en somme, de chacun de nous...

  • Mariée à Camille, un être frêle et maladif, Thérèse mène une vie mortifère. Au contact de Laurent, un homme violent et borné, elle révèle sa vraie nature, à la fois sensuelle et voluptueuse. Les deux amants croient pouvoir assouvir leur passion librement en assassinant l'époux gênant. Mais le remords les gagne et, de crises de nerfs en angoisses insoutenables, ils sombrent dans la folie.
    «Thérèse et Laurent sont des brutes humaines», écrit Zola. Anatomiste de l'âme, il étudie leurs désordres et dissèque leurs passions. Appliquant à la littérature des méthodes d'analyse proprement scientifiques, il élabore, quelque temps avant la grande fresque des Rougon-Macquart, une oeuvre magistrale où s'affirment déjà les principes esthétiques du naturalisme.

  • Composé des Livres I, VII et VIII reproduits dans leur intégralité, ainsi qu'un choix de fables issues des autres livres du recueil de La Fontaine, cet ouvrage répond aux nouveaux programmes de français. Il aborde la question de l'homme, à partir d'un point de vue éthique, en prenant appui sur les fables qui témoignent de la réflexion de l'auteur sur la recherche de la sagesse.

  • Cyrano de Bergerac Pourfendeur du vice et amoureux timide, homme de l'ombre et de la lumière, Cyrano possède le nez le plus emblématique de la littérature. Habité par l'amour des mots et de Roxane, ce héros romantique manie avec panache le langage du coeur et de l'esprit. Mais cette éloquence sans pareille n'est-elle pas un cadeau empoisonné lorsqu'elle sert à séduire la femme aimée... pour un autre ?

  • Comme beaucoup, Annie Ernaux se rend dans un hypermarché pour faire ses courses. Pendant une année, elle a noté ses observations sur ce lieu familier, s'efforçant de le regarder d'un oeil neuf, de voir l'inaperçu. Tour à tour amusée, attendrie et indignée, elle décrypte les stratégies commerciales, s 'insurge contre les stéréotypes qu'elle débusque à chaque coin de rayon, et décrit le ballet ininterrompu des employés et des clients. Sous sa plume, ce «grand rendez-vous humain» devient plongée au coeur de notre société.
    Plus qu'un tableau exhaustif, Annie Ernaux livre une «capture impressionniste» du monde de la grande distribution et élève un lieu du quotidien au rang de sujet littéraire.

empty