Editions Du Net

  • Cette oeuvre est un répertoire de l'actualité infernale de l'année, mais aussi et surtout, un réceptacle de tous les malheurs qui poignardent l'Humanité, depuis le Berceau de la naissance jusqu'aux vagues spectres du Tombeau. Dans un classicisme nourri de liberté et de créativité, nous avons peint l'âme commune des peuples, nous avons offert le spectacle des villes du monde, les humeurs des villages de notre siècle. Tout sent l'enfer sous le soleil.

  • En 2010, la France érigeait la lutte contre les violences conjugales au rang de « grande cause nationale ». Un an plus tard, je devenais une victime parmi tant d'autres. Personne ne semblait comprendre quel était le mal qui me rongeait.
    Comment peut-on devenir une victime, qui sont ces bourreaux, pourquoi ne les voit-on pas avant qu'il ne soit trop tard ? Toutes ces questions, je me les suis posées, parce que je devais me réparer.
    Lorsque j'ai enfin pu assimiler ces informations, il s'est avéré que si le bourreau est toujours mis en avant, il n'est presque jamais question de sa victime, que l'on efface, comme si elle était coupable de son sort, ou si elle nous renvoyait à notre incapacité à agir en sa faveur.
    Toujours aidée et soutenue, j'ai trouvé au fil du temps, les mots qui impactaient. J'en ai aiguisé la pertinence afin de mieux comprendre et de changer notre regard sur ce que sont les violences conjugales.
    En me lançant dans ce combat, j'ai découvert des personnes d'une humanité remarquable, et tous ensemble, nous oeuvrons au quotidien pour qu'un jour l'on puisse affirmer : « plus jamais ça ! »

  • Dans un village de campagne du nord de la France, deux petites filles qui n'étaient pas destinées à se rencontrer se lient d'une amitié rare. À la veille du décès de Maggy, l'ouverture de leur journal intime commun réveillera de douloureux souvenirs...

  • Après une existence bien réglée et plutôt solitaire, Félix Raminet, professeur de Droit, tout juste retraité, vient d'obtenir brillamment son permis de conduire. Follement épris de liberté, il saute dans sa voiture neuve et quitte Paris pour Saint-Malo. Le Destin l'attend sur une aire d'autoroute : Jane, une jeune Américaine, généreuse, libre de corps et d'esprit, va changer irrémédiablement le cours de sa vie.

  • Chute libre

    Vincent Gastineau

    Le rêve d'une vie fantasmagorique, peut nous empêcher de profiter des simples plaisirs qui se présentent à nous. Nous avons la plupart du temps du mal à nous accommoder de ce que nous obtenons. Nous désirons ce qui n'est pas mais pourrait être. Or, le désir de la plénitude contrarie souvent le bien-être que la nature nous présage. Soyons pragmatiques. Le bonheur accompli et constant n'existe pas. L'existence ne sera jamais exempté de toute épreuve, de déchirements, de douleur, de mélancolie. C'est ce qui nous donne du courage et par la force des choses, intensifie nos moments d'allégresse et nos instants de gaieté. Pour que la satisfaction redouble en nous, elle doit résister aux assaillements de l'extérieur. Apprendre à estimer la vie, c'est accepter qu'elle ne peut être parfaite à toute heure. Pour Jasp, il sera peut-être trop tard.

  • Macron 1er

    ,

    « Macron 1er » est un recueil de caricatures cinglantes nées de la rencontre de lhumoriste Gérald Dahan et du dessinateur Scalpa sur Facebook, le premier publiant des blagues que le second illustre avec beaucoup de cruauté dans le trait.
    On y retrouve l'esprit « Charlie » aussi bien dans le style des dessins que dans le ton ou les thèmes dans le droit fil du précédent livre de Gérald Dahan « Sarkoland » dont le dessinateur était Cabu. Le livre lui est d'ailleurs dédié.

  • After a somewhat cloistered, morally upright existence and a life devoted to legal matters, Félix Raminet, at the age of 66, achieves a lifelong ambition in passing his driving test, and immediately embarks upon the ultimate quest for liberty, a 300km drive from Paris to the seaside town of Saint-Malo. His meeting with Jane, a generous, free-spirited, young American at a gas station will irremediably change the course of his existence.

  • Je suis gynécologue-obstétricienne. Je viens de fêter mes quarante ans. Les vacances d'été touchent à leur fin. Un soir où je palpe machinalement mon sein gauche, je sens comme un petit grain de riz sous mes doigts. Insignifiant. Un kyste, certainement. Par acquit de conscience, je passe une échographie. Puis une biopsie, le 11 septembre. Le verdict tombe aussitôt, c'est un cancer ! Un cancer infiltrant. Alors, tout s'enchaîne : examens complémentaires, qui mettent au jour un deuxième foyer cancéreux

  • « L'autre côté du fleuve », c'est la rive guyanaise de l'Oyapock, c'est ce sentiment étrange qui fait qu'on croit toujours que l'herbe est plus verte dans le pré du voisin.
    C'est cette force qui pousse des hommes et des femmes à rechercher ailleurs une vie meilleure. Ils laissent une vie de misère pour un espoir qui s'avère souvent illusoire.
    L'action se passe au début des années 2000, dans un village clandestin situé sur un affluent de la Mana. Nous sommes à la veille d'une opération de gendarmerie. Vasco, petit patron orpailleur, vient au village chercher un mécanicien, car son chantier est arrêté. Ses moteurs l'ont lâché deux jours après que Chapado a tenté de les réparer. Les deux hommes se rencontrent et cela se passe très mal. Chapado promet de se venger.
    Vasco profite de son séjour pour tenter de séduire Angela dont il est amoureux depuis longtemps. Il est interrompu par Linda, prostituée, qui est amoureuse du jeune homme. Malgré les arguments convaincants de la jeune femme, il réussit à l'écarter en lui avouant qu'il est venu pour une autre. Linda lui promet qu'il finira par l'aimer.
    Début de l'acte IV, un coup de fusil claque dans la nuit. Chapado sort du carbet de Vasco, le fusil à la main...

  • Le vent qui bruit dans les vignes grimpantes murmure : « Je pars sans jamais te quitter ». C'est ainsi qu'il s'enracine dans nos mémoires. De même, les âmes sillonnent-elles le temps et se transmettent par le prénom. Je ne savais pas ce que cela signifiait jusqu'au jour où, dans un songe, une voix m'a parlé : « Tu es issue d'une lignée immémoriale de femmes qui portent, supportent, me dit-elle. Aujourd'hui, il est temps de déposer les fardeaux de tes ancêtres pour que s'éteigne la chaîne des tourments. Après toi, ta fille et ses filles, enfin seront libres.
    - Qui es-tu ?
    - Je suis ELLine ton aïeule, celle qui éclairera ton chemin. Je brille dans l'effroyable nuit qui, depuis trop longtemps, entoure les femmes. Je suis plus que l'espoir, je suis le gage de votre succès sur le chemin de la liberté, de votre combat pour la paix des femmes... » Je m'appelle moi-même Eline, c'est le fragile héritage que m'a laissé mon aïeule ; j'ai perdu l'L, il est vrai, mais j'ai gagné la liberté. Je vais vous conter mon histoire et celle des femmes qui sont de ma lignée : ELLine, Marie, Dame Léceline, Lucie, sa fille Claire et Séverine.

  • Thierry Rocher présente l'ensemble des chroniques de la Revue de Presse de Paris Première de janvier 2019 à juin 2020, et celles du Coq des Bruyères, journal satirique sur Internet, avec des citations pour « ouvrir » chaque mois.

  • Recueil d'histoires en vers, de contes et de fables.

  • Ce livre est un recueil de témoignages de femmes surdouées pleines d'humilité. Il consacre tout le premier chapitre à une synthèse de la question de la douance et apporte quelques explications innovantes à ce sujet. Les témoignages touchants de ces femmes douées, trop souvent ignorées, sont issus de réflexions profondes et démentent ainsi certains préjugés. Le livre est destiné à tout public homme ou femme, connaisseur ou non de la précocité. « Un enfant précoce très jeune, soumis à un environnement dans lequel il ne peut acquérir des expériences nouvelles enrichissantes peut se trouver être totalement déstabilisé dans son développement cognitif.

  • « Je n'ose pas imaginer le pire, mais il suffirait d'une étincelle pour enflammer... » Depuis cet avertissement inquiet d'un analyste avisé, un matin de janvier 2016, le Burkina Faso s'est embrasé : plus de 1 650 morts dans des centaines d'attaques, près d'un million de déplacés internes fuyant la progression des groupes terroristes dans le nord et l'est du pays, 350 000 élèves se retrouvant sans école...

    Dans un témoignage original, au ton personnel et à la langue délibérément métissée, ce livre vous propose de revivre les événements fondateurs de la présente séquence : le premier attentat djihadiste à frapper Ouagadougou, mais aussi l'échec du coup d'État du général Gilbert Diendéré, la toute première passation de pouvoirs démocratique depuis l'Indépendance, ou encore la montée en puissance de mystérieuses milices d'autodéfense, engendrant des affrontements intercommunautaires qui font planer sur la « Patrie des hommes intègres » le risque d'une guerre civile.


    « Un vade-mecum pour jeunes reporteurs, un riche document d'archive pour les historiens, et un savoureux voyage au coeur du Pays des hommes intègres pour les lecteurs amoureux de mots et de récits où palpite la vie, fragile et tenace comme une algue sur un rocher. » (Édouard Ouédraogo)

  • Ce roman est une sorte de puzzle encadré par un bref récit. Les pièces du puzzle sont des textes brefs, à la 1e personne, écrits à diverses époques par des personnages différents qui réapparaissent sous divers pseudonymes selon qu'ils communiquent par journal, e mail, site web. On peut toutefois deviner peu à peu qui ils sont. Chaque texte comprend aussi un bref passage poétique. Les personnages se croisent, se loupent, puis finissent par se rencontrer. J'avais envie de parler des hasards, des rencontres, des occasions manquées, de la chance à saisir, de nous tous, en fait.

  • À Londres, Oliver mène une vie rêvée ; à même pas trente ans, il a déjà « tout » : acteur célèbre et admiré du public depuis son adolescence, entouré de ses amis et de sa famille, c'est avec son complice de toujours, son frère jumeau James, qu'il partage sa réussite. Si sa vie semble idéale, un simple après-midi dans une librairie d'Earl's Court va pourtant bouleverser son quotidien, et peut-être bien tout remettre en cause. Et si ce bonheur parfait n'était finalement qu'un rôle de plus ? Acceptera-t-il alors de prendre le risque d'écrire lui-même le scénario de sa vie ?

  • Sarah

    Christian Berjon

    Dans une société en déclin où les libertés s'amenuisent, Sarah, chanteuse en fin de carrière, défend la chanson française contre vents et marées.
    Durant un long road-movie, on la suit en tournée avec Francis et Pierrick, ses amis musiciens, ainsi que Greg, l'homme à tout faire qui assure la technique et conduit le minibus.
    Sarah a sympathisé avec Jennifer, une journaliste récemment rencontrée, et l'invite à les accompagner.
    Cette fiction se projette dans un avenir gris qui va devenir de plus en plus noir. Mais est-elle si loin de la réalité d'aujourd'hui ?

  • Paul est officier de la marine. A bord d'un bâtiment de combat, il met le cap sur le Golfe d'Aden où il participera pendant plusieurs mois à une mission de lutte contre la piraterie. C'est au large des eaux tumultueuses de la Corne de l'Afrique, qu'il croisera la route de Nazir, pirate somalien, jonché sur son frêle esquif et qui attend patiemment ses proies. De Brest à Boosaaso en passant par Djibouti, «Dans la tête des pirates» retrace la rencontre entre ces deux jeunes hommes que tout semble opposer. Il invite à s'interroger sur les motivations et les choix qui les ont conduit à choisir la mer. Une véritable plongée dans l'envers du décor de la piraterie et de la marine d'aujourd'hui.

  • Un déménagement n'est jamais facile pour les enfants. Une expatriation encore moins !Ils l'ont rarement choisie et ne savent pas à quoi s'attendre. Entre appréhension et excitation, les sentiments sont souvent confus et difficiles à exprimer.Pour les guider et les accompagner dans ce mouvement, Top Départ propose un ensemble d'activités qui leur permettra, étape par étape, de se préparer au changement et de le vivre sereinement.

  • Deux cousines, l'une qui a vécu au xixe siècle, l'autre qui vit au xxe siècle entreprennent une bien étrange correspondance, par lettres. Adeline, jeune fille de 28 ans habite l'île de La Réunion, chez ses parents, anciennement gros colonialistes ; Gisèle réside en France, dans un vieux château hérité de deux tantes : elle est mariée à Emilien de K/Aven dont elle a eu deux enfants. Le thème principal de cet échange épistolaire est l'AMOUR : Gisèle aime passionnément le vicomte de Blanval qui ne cherche qu'à s'amuser d'elle ; Adeline adore un jeune engagé, venu de la côte des Malabares, en Inde. Hélas, le jeune Marcello est promis à une puissante Déesse et ne peut l'épouser.

  • Lorsque Paul Auvergne, auteur à succès, entreprend la rédaction d'un roman, son imagination est telle que son personnage principal se matérialise très vite devant lui comme s'il eût été fait de chair et de sang. Et, bien que ce dernier soit irréel, c'est-à-dire qu'aucun contact physique avec lui ne soit possible, Paul peut cependant converser librement avec celui ou celle qu'il a choisi comme personnage central de son oeuvre, et qu'il rencontrera à tout moment tout au long de la rédaction de son ouvrage.
    Adepte du roman expérimental, Paul Auvergne ne bâtit pas de plan, ne rédige pas de synopsis à l'avance pour ses ouvrages. ll crée seulement au départ un personnage principal, dans un cadre donné, dans un lieu et à une époque définis. Puis il le laisse évoluer, le faisant se confronter à d'autres personnages, tous secondaires, introduisant de temps en temps dans son existence tel ou tel événement pour le faire réagir selon la logique de la vie et faire avancer en même temps le déroulement de son histoire.
    Ainsi, a-t-il créé Sandra, une femme qu'il a voulue exceptionnelle à tous points de vue, intelligente, particulièrement jolie, très sensuelle également.
    Une sorte d'idéal féminin.
    A l'instar de Dieu vis à vis des hommes, Auvergne a créé Sandra libre. Aussi en tant que telle, elle mènera sa vie en réagissant, comme son instinct la poussera à le faire, aux différents obstacles, aux tentations diverses que son Créateur placera sur sa route. Selon la façon avec laquelle elle le fera, Sandra sera heureuse ou ne le sera pas

  • Un appartement abandonné depuis plus de 60 ans en plein Paris, est-ce possible ? Que peut-on, à son ouverture, y découvrir d'assez compromettant pour gêner les intérêts financiers de personnages politiques majeurs, pour mettre en branle les services secrets de deux pays, et pour mener à plusieurs meurtres, dont celui d'un innocent amateur de champignons ?

  • Le capitaine de police Nathan Ross survit depuis bientôt un an avec le souvenir de sa femme et de sa fille disparues lors d'un banal accident de la circulation. Entre nuits blanches et beuveries solitaires, rien ni personne ne donne l'impression de pouvoir stopper sa descente aux enfers. Personne, si ce n'est peut-être Blanka Fayar, la femme du célèbre industriel amateur d'art disparu, lui aussi, dans de bien étranges circonstances. L'affaire avait défrayé la chronique en mettant l'ensemble des hautes sphères de l'état en ébullition. Mais après six mois d'enquête, tous les services de police s'avouèrent impuissants. Un diacre amateur de livres, un rocker déjanté, une mamie acariâtre, une jeune et jolie serveuse, un brocanteur patibulaire, un infirmier trop affable... rien ni personne n'avait préparé Nathan Ross à mener une quête qui allait bouleverser sa vie. Au coeur de l'histoire secrète des hommes, du manuscrit de Voynich à la pierre philosophale, des jardins de Shugborough Hall jusqu'au pays cathare, du Quercy au pays catalan en passant par l'énigmatique trésor de Rennes-le-Château, il suivra la plus incroyable des pistes. Pour l'amour de Naina...

empty